Réécouter Voyage en Agnotologie

En janvier-février 2018, j’ai conseillé scientifiquement le producteur du documentaire de quatre heures diffusé sur France Culture en mai, Franck Cuveillier, en préparant avec lui les entretiens, le dossier scientifique, les thèmes et les ressources clés. Le choix des séquences, la construction du documentaire, revient au duo Franck Cuveillier / Rafik Zénine à la réalisation. Le documentaire explore, au delà de l’ignorance produite, de nombreuses … Continuer de lire Réécouter Voyage en Agnotologie

Loi sur les « Fausses informations »

J’ai confié à AOC une analyse de la version actuelle (  = au 1er juin, avant le débat parlementaire du 7 juin) de la loi sur les « Fausses informations ». Par respect pour le mode de financement de cette publication, qui repose sur l’abonnement, sans publicités, j’insère ici uniquement le lien vers l’article, mais le site explique sur sa page d’accueil comment avoir accès à quatre … Continuer de lire Loi sur les « Fausses informations »

Culture de l’ignorance

Ce volume de Raison présente co-édité avec Michèle Leduc, propose un éclairage sur la post-vérité, les perturbateurs endocriniens, les substances chimiques, le nucléaire, mais aussi le rapport à l’histoire des sciences et le travail concret du journalisme scientifique, la « transparence » en science et l’opposition entre ignorance naïve et ignorance savante. Accès à l’avant-propos, sur le site de l’union rationaliste. Mentions: — chronique de Jacques Munier, … Continuer de lire Culture de l’ignorance

Complotistes, combien de divisions?

Dans la quatrième partie de Science et Territoires de l’ignorance, je tente, après d’autres, d’analyser plus en détail l’expression de « théorie du complot » et de comprendre quels dangers sont en général redoutés. La Fondation Jean Jaurès publie un sondage sur ce thème, qui est abondamment repris ces jours-ci. C’est à nouveau l’occasion d’observer que, parmi les informations fort riches disponibles dans ce questionnaire, qui est … Continuer de lire Complotistes, combien de divisions?

Partager l’enquête

Au printemps 2017, à l’initiative de l’IHEST, et avec le concours du CNRS, du CAPHES, de l’IRSCGN et de l‘IHNESJ, nous avons programmé trois journées sur la notion d’enquête, qui a été ressaisie dans sa diversité, de l’histoire et à la justice aux sciences ainsi qu’à la fiction, dans le champ de forces où elle se déroule, dans sa dimension collective, et partagée, enfin. Parmi … Continuer de lire Partager l’enquête

De l’esprit dans les individus à l’esprit individuel. A partir d’Expérience et nature, de John Dewey

De l’esprit dans les individus à l’esprit individuel. A partir d’Expérience et nature, de John Dewey

Mathias GIREL, École normale supérieure, PSL Research University, Département de philosophie. Membre du CEMS, Institut Marcel Mauss (Délégation CNRS 2015-2016), mathias. girel@ens. fr[1]

Texte publié dans: GIREL, M. 2016. De l’esprit dans les individus à l’esprit individuel. À partir d’Expérience et nature, de John Dewey. Philosophical enquiries : revue des philosophies anglophones, 85-112.

Expérience et Nature[2] de John Dewey, le grand ouvrage de la maturité, n’est pas seulement une ré-élaboration majeure de son empirisme et de son naturalisme, ouvrant la voie aux grands textes des années 1930. Le livre, pris pour lui-même, contient de nombreuses élucidations détaillées, sans beaucoup d’équivalent ailleurs[3], de concepts centraux pour l’ensemble de la position de Dewey : la relation entre les moyens et les fins, la connaissance, l’esprit, le corps, le vivant, l’art et la critique ainsi que la fonction de la philosophie. C’est le cas également pour la question de l’individu, qui sera reprise et approfondie quelques années plus tard dans Individualism, Old and New[4], mais présente des développements originaux. Or, cet examen n’est pas mené dans un chapitre politique ou éthique, mais au chapitre VI, dans une mise au point sur la question de l’esprit (mind), dans son rapport à la subjectivité. Continuer de lire « De l’esprit dans les individus à l’esprit individuel. A partir d’Expérience et nature, de John Dewey »

Re-reading Dewey’s Ethics

Nous avons eu cette semaine le deuxième épisode de cette lecture attentive de l’Ethique de 1932 de John Dewey, à Bologne cette fois. Les aperçus étaient trop riches pour être résumés en un paragraphe, et sans doute donneront-ils lieu à un livre, mais nous avons progressé sur plusieurs fronts, sur l’articulation entre les trois « facteurs » indépendants en matière de morale, le Bien, le Devoir et … Continuer de lire Re-reading Dewey’s Ethics

Ignorance, complots et post vérité

Le Monde m’avait demandé une tribune sur l’agnotologie, en marge des journées de Blois et d’autres tables rondes portant sur ce thème. J’ai proposé une réflexion sur le terme, et sur les « faux amis » que sont la post-vérité et le complotisme. Dans mon esprit, il s’agissait surtout de distinguer ces notions. Le chapeau précise que « ce champ d’études comporte des risques, comme celui d’alimenter les théories du complot » (édition papier du DIMANCHE 8 – LUNDI 9 OCTOBRE 2017). De fait, c’est plutôt la confusion avec le complotisme qui m’inquiète, comme je le développe plus longuement dans un petit livre à paraître chez Quae plus tard à l’automne. Je pense qu’il est possible d’envisager rationnellement des explications par des ententes intéressées, et que ce n’est ni un scandale intellectuel ni une faute de raisonnement, et encore moins ce que l’on entend ordinairement par « complotisme ». Il y a en fait deux dangers symétriques: celui qui consiste à voir des intentions là où il n’y en a pas, celui qui consiste à ne pas les voir lorsqu’elles sont là. Cette voie étroite est déjà celle qui était suivie par Proctor, et autant je pense qu’il y a lieu de s’inquiéter de certaines formes de complotisme, en particulier lorsqu’elles ne sont qu’un masque pour la haine d’un groupe ou d’un collectif, autant refuser par hypothèse qu’il y ait, parfois, des conspirations, c’est-à-dire des actions explicitement coordonnés d’un groupe d’agents en vue d’une fin répréhensible à l’insu du plus grand nombre, me semble être un déni de l’Histoire à peu près aussi préoccupant.  Continuer de lire « Ignorance, complots et post vérité »