Pragmatisme, positivisme et vérification : Peirce critique de Comte

La Revue de Métaphysique et de morale, dans son dernier numéro, publie un article dans laquelle j’étudie les critiques adressées par Peirce à Comte, notamment au sujet de la théorie des hypothèses. C’est l’occasion de comparer et distinguer pragmatisme et positivisme… L’article étudie la relation de Peirce à Comte, en partant des critiques formulées dans ses écrits de jeunesse. Son enjeu est double : il relève … Continuer de lire Pragmatisme, positivisme et vérification : Peirce critique de Comte

Dewey et l’apathie morale

La revue Pragmata vient de sortir son superbe numéro 3, de 630 pages, j’y publie un article sur l’éthique de Dewey dont voici le résumé: Dans cet article, je pars d’un constat étonnant  : Dewey dit très tôt avoir éprouvé de l’admiration à l’égard du traitement jamesien de l’obligation dans La Volonté de croire. Mais on ne trouve guère, chez le jeune Dewey, d’équivalents des arguments … Continuer de lire Dewey et l’apathie morale

Ethique de la croyance, scepticisme et pratique

Le Revue française d’éthique appliquée vient de publier, dans un numéro sur les croyances, un de mes textes sur William Kingdon Clifford. Ethique de la croyance, scepticisme et pratique, à partir de William Kingdon Clifford, Revue française d’éthique appliquée, 8, 2, 32-46. Après un bref rappel de la maxime et des exemples de Clifford, constituant le socle de son éthique de la croyance, nous tentons de … Continuer de lire Ethique de la croyance, scepticisme et pratique

L’incertitude en pratique chez John Dewey

Je reçois la livraison de Raison publique (N°20, 2016), où je développe une analyse de l’incertitude pratique chez Dewey et quelques autres. Le texte est complémentaire de la note de lecture de la Quête de certitude et de l’article de Raisons Pratique sur l’existence incertaine des publics. Vous pouvez trouver le texte intégral sur HAL. Continuer de lire L’incertitude en pratique chez John Dewey

Les théories du complot au scalpel

Les théories du complot – qu’il vaudrait sans doute mieux appeler « arguments complotistes » pour ne pas reprendre un usage relâché du terme technique de « théorie » – semblent imiter l’enquête scientifique, par leur insistance sur l’élucidation de causes cachées permettant d’expliquer les phénomènes visibles, alors qu’elles n’en offrent souvent qu’un douteux avatar.

Continuer de lire « Les théories du complot au scalpel »

Robert Proctor et la production de l’ignorance

Je mets ici en ligne, dans une version accessible sans abonnement, un entretien réalisé avec Robert Proctor en 2013, et publié dans Critique, décembre 2013, dans le numéro « Fauteurs de doutes« . Il complète sur de nombreux points l’autre entretien réalisé pour le Journal du CNRS en 2014. Continuer de lire « Robert Proctor et la production de l’ignorance »

Des publics incertains (à partir de Dewey)

John Dewey, l’existence incertaine des publics et l’art comme « critique de la vie »

Draft du chapitre publié dans Raisons Pratiques, « Mental et Social », Paris, EHESS, 2013, 331-347.

Continuer de lire « Des publics incertains (à partir de Dewey) »