Que deviennent les normes du vrai?

Ce samedi 16 juin 2018, j’avais le plaisir de revenir à la Conversation scientifique d’Etienne Klein (après avoir échangé déjà lors d’une des premières, en septembre 2014). Entre temps, j’ai publié Science et Territoires de l’ignorance, et, avec Michèle Leduc, coordonné un numéro de Raison présente sur ce thème. Dans l’entretien, nous parlons de connaissance et d’ignorance, bien sûr, mais aussi de post-vérité, de la cécité à l’égard des naufrages de migrants, de Johnny Cash, de post-vérité, de conflits d’intérêt et de transparence, des devoirs des chercheurs, des situations « confuses ». Et de nombreuses autres choses, car, même avec les « respirations » musicales, on a le temps de développer un peu le propos dans cette émission…

L’émission peut être écoutée et téléchargée ici.

Lorsque nous évoquons la figure de Steve Tesich, introducteur de l’idée de post-vérité en son sens actuel, voici la source pour les deux versions du même texte que nous évoquons:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s