22 mars 2013: Mathias Girel et Etienne Klein, Lumières sur le doute

Mathias Girel est maître de conférences au département de philosophie de l’Ecole normale supérieure (Ulm). Il a travaillé sur la tradition pragmatiste en philosophie, sur la notion de croyance. Sur le thème, on pourra consulter: « Le doute à l’égard des sciences : l’ignorance produite et instrumentalisée ? », in Coll., Partager la science, l’illettrisme scientifique en question, Arles, Actes sud, 2013. Etienne Klein est physicien, directeur de recherches … Continuer de lire 22 mars 2013: Mathias Girel et Etienne Klein, Lumières sur le doute

31 mai 2013: Francis Chateauraynaud (GSPR), Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques

Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques Attention: exceptionnellement la conférence est à l’Amphi Rataud, Sous-sol du Nouvel Immeuble Rataud, ENS, 45 rue d’Ulm! Accueil à partir de 16h45, séance de 17 à 19h Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), où il dirige le Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive. … Continuer de lire 31 mai 2013: Francis Chateauraynaud (GSPR), Des doutes sérieux et des preuves tangibles en régime de controverse. Un détour par les marques épistémiques

7 juin 2013: Yannick Barthe (IMM), Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité

Yannick Barthe est chargé de recherche au CNRS depuis octobre 2001 et membre de l’Institut Marcel Mauss (EHESS-CNRS) « Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité » Ses travaux portent sur les controverses socio-techniques et les politiques publiques relatives aux « risques collectifs ». Il s’est notamment intéressé au problème des déchets nucléaires et au traitement dont celui-ci a fait l’objet de la part des … Continuer de lire 7 juin 2013: Yannick Barthe (IMM), Quand l’incertitude vient du passé: la présomption de causalité

12 avril 2013: Laura Maxim (CNRS-ISCC), « La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales »

La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales Lieu: Les séances ont lieu à l’amphithéâtre de PSL* (62 bis rue Gay-Lussac 75005 Paris), de 17 à 19h.  Laura Maxim est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC). De formation interdisciplinaire (études universitaires d’écologie et thèse en économie écologique), sa recherche se focalise à présent sur l’analyse du statut de la chimie … Continuer de lire 12 avril 2013: Laura Maxim (CNRS-ISCC), « La production du doute: quelques modalités discursives et procédurales »

17 mai 2013: Jean-Baptiste Fressoz (Imperial College), Désinhibition moderne et agnotologie

Désinhibition moderne et agnotologie Jean-Baptiste Fressoz est maître de conférences d’histoire des sciences à Imperial College (Londres), il est l’auteur de l’Apocalypse joyeuse (2012). Page Academia. Argument Selon Adorno et Horkheimer, les hommes ont appris à dominer «la nature externe» au prix d’une répression de «leur nature interne » (Adorno et Horkheimer, 1974). L’opposition, héritée de la critique romantique, entre la spontanéité du sujet et l’arraisonnement … Continuer de lire 17 mai 2013: Jean-Baptiste Fressoz (Imperial College), Désinhibition moderne et agnotologie

26 avril 2013: Paul-André Rosental (ESOPP), Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique

Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique Paul-André Rosental est professeur à Sciences Po et chercheur associé à l’Ined. Il a créé et codirige l’équipe Esopp du Centre de Recherches Historiques, consacrée à l’histoire sociale et politique des populations. Ses derniers ouvrages sont : L’intelligence démographique. Sciences et politiques des populations en France (1930-1960), Paris, Odile Jacob, 2003, et … Continuer de lire 26 avril 2013: Paul-André Rosental (ESOPP), Cruelle, universelle, invisible : la silice. La déconstruction de l’opacité comme levier heuristique

5 avril 2013 Romain Garcier (ENS Lyon): L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées

L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées Romain Garcier est géographe, maître de conférences à l’Ecole normale supérieure de Lyon. Ses recherches portent sur la géographie de l’industrie nucléaire civile: organisation spatiale et circulations des matières; en droit et géographie, sur la normativité et classifications des objets industriels, et sur les approches géohistoriques de l’eau, de la pollution et de l’environnement. Page personnelle. … Continuer de lire 5 avril 2013 Romain Garcier (ENS Lyon): L’espace insondable du doute: approche géographique des incertitudes environnementales provoquées