Installer et utiliser LyX en 4 étapes

La reprise des cours approche et ce qui suit est un petit mémo pour mes élèves qui souhaitent proposer des mémoires et essais conformes aux normes typographiques et bibliographiques. Il est bien sûr aussi adressé à toute personne intéressée par ces outils. Dans cette série de billets, je vais détailler plusieurs solutions.

La première est « gratuite » et opensource, elle consiste à utiliser LaTeX et LyX. Hormis le temps de chargement de la distribution LaTex, la mise en route ne prend en principe qu’une quinzaine de minutes.

Si les réglages fins peuvent demander une certaine expertise, l’utilisation ordinaire ne pose pas de problème majeur. Je décris ici les étapes d’installation sur OSX, et donc sur un ordinateur Apple, mais l’installation sous Windows n’est pas radicalement différente, et sous Linux, elle est triviale car LyX est déjà présent sur la plupart des distributions.

N’hésitez pas à vous servir de la case « commentaires » pour poser des questions sur les points qui ne seraient pas abordés.

1. Prérequis: installer une distribution LaTeX

Dans l’hypothèse d’une utilisation de LyX, vous n’aurez pas, ou pas souvent, à rentrer dans le code, mais LyX n’est — pour simplifier un peu — qu’une couche rajoutée à LaTeX, qui fera le travail en arrière-plan, et que vous devez installer.

La solution la plus simple est de charger MacTex, ne le faites pas à partir d’une connexion itinérante, car le fichier est très lourd. Une fois chargée l’image .dmg, il suffit de lancer le processus en double-cliquant sur cette « image ». A l’issue de l’installation, votre système reconnaîtra la distribution LaTeX, qui apparaît sous le nom TexLive dans les préférences système.

capture-decran-2016-09-16-a-14-47-42

2. Charger Lyx

Cela se fait à partir du site lyx.org, rubrique « Download », on procède ensuite comme avec toute application

capture-decran-2016-09-16-a-14-46-13

Suivant les réglages de sécurité de votre système, il est possible que l’on vous demande si vous voulez vraiment ouvrir une application provenant d’un développeur « non identifié », il y a ici un wiki qui détaille les principaux (et très rares) problèmes.

3. Vérifier que l’installation fonctionne

A ce stade, vous avez, en fait, l’essentiel de ce dont vous avez besoin pour commencer à écrire vos documents. Pour vérifier que le programme est bien capable de « compiler » vos fichiers, vous pouvez aller dans le menu « Aide », et ouvrir le guide de l’utilisateur.capture-decran-2016-09-16-a-15-01-55

Suivant vos préférences, vous aurez sans doute des couleurs différentes, cela n’a aucune importance.

capture-decran-2016-09-16-a-15-03-03

Tapez « Command+R » ou Fichier>Exporter>PDF (il y a plusieurs options possibles, prenez par exemple pdflatex) et vous devriez avoir au bout des quelques secondes nécessaires à la compilation un document conforme aux normes typographiques, qui s’ouvre dans votre lecteur de pdf, comme ceci:

capture-decran-2016-09-16-a-15-05-54

Si cela fonctionne, vous avez l’essentiel de ce qu’il vous faut. Prenez le temps d’explorer le menu déroulant en haut à gauche, qui vous permet de choisir les différents formats possibles dans la classe (article, manuel, etc.) de document que vous utilisez.

capture-decran-2016-09-16-a-15-36-50

D’expérience, les options les plus fréquentes seront les éléments de structuration du texte (partie, section, sous-section) et le format « citation ».

Notez que LyX, comme LaTeX, « sait » qu’il n’y a jamais deux espaces à la suite dans un texte digne de ce nom, ni deux retours de charriot, inutile d’essayer de les taper.

4. Pour commencer

Ouvrez un document vierge (Fichier>Nouveau), vous pouvez alors commencer à travailler sur un texte de la « classe » Paper, c’est-à-dire « article » ou « essai », convenable pour la plupart des exercices universitaires courts. Enregistrez le dans votre dossier de travail.

Lorsque vous aurez maîtrisé le fonctionnement de base, vous pouvez essayer de changer de « classe » de document, à partir du menu Document>Paramètres.

Une autre bonne idée est d’ouvrir le manuel (Aide>Manuel d’apprentissage) et de suivre les exemples.

Je ferai d’autres billets sur l’utilisation de logiciels bibliographiques, pour générer des références conformes aux normes et formater automatiquement une bibliographie, mais cela devrait suffire pour commencer.

Un point cependant: l’installation présentée permet de générer des pdfs « propres » immédiatement, il est possible cependant que vous deviez, pour participer à un projet commun, rendre ou communiquer votre travail dans un format plus proche des traitements de texte, par exemple sous la forme de fichiers .rtf (Exporter>Rich Text Format).

Mon expérience est que cela ne fonctionne pas sans une petite installation supplémentaire. Il faut suivre la petite manipulation qui est décrite ici et qui ne prend que quelques secondes. Votre fichier rtf, après la compilation, se trouve dans le même dossier que le fichier lyx sur lequel vous travaillez.

capture-decran-2016-09-16-a-15-17-00

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s